• Accueil > 
  • Actualités 
  • > Inondations: la situation devrait revenir à la normale samedi 

Inondations: la situation devrait revenir à la normale samedi

Les rues Rouen et Roussy ont été fermées... (PHOTO ALAIN ROBERGE, LA PRESSE)

Agrandir

Les rues Rouen et Roussy ont été fermées à la circulation dans le centre-ville de Sainte-Thérèse à cause des inondations.

PHOTO ALAIN ROBERGE, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les fortes pluies tombées cette semaine dans certains secteurs du sud-ouest du Québec ont fait monter le niveau de plusieurs cours d'eau et provoqué des inondations résidentielles. Néanmoins, la majorité des cours d'eau devrait retrouver une situation normale au cours des prochaines heures.

Au moins 13 lacs et rivières font l'objet actuellement d'une surveillance accrue de la part du ministère de la Sécurité publique.

La rivière Yamaska, dans la municipalité de Yamaska, est sortie de son lit, et le site internet de la Sécurité publique indiquait une « inondation mineure » en fin de soirée. Le débit de la rivière était à la baisse. Une rue a été fermée et toute circulation, interdite.

Au total, cinq plans d'eau ont atteint le stade « d'inondation moyenne ou mineure » au cours de la journée d'hier.

DÉGÂTS D'EAU

Vendredi matin, l'eau est entrée dans des dizaines de résidences de Sainte-Thérèse, Blainville et Rosemère, dans les Basses-Laurentides. Les dégâts d'eau dans les résidences constituent d'ailleurs plus de 50 % des réclamations aux assureurs, précise Valérie Lamarre, porte-parole pour le Mouvement Desjardins.

Hydro Météo signale que les fortes précipitations de jeudi ont provoqué un ruissellement important, surtout en Outaouais, dans les Laurentides, dans Lanaudière et en Montérégie, en particulier dans la vallée du Richelieu.

À Huntingdon, la rivière Châteauguay est aussi sortie de son lit, mais l'inondation est maintenant seulement « sous surveillance ». Le débit de la rivière était à la baisse.

Le lac des Deux-Montagnes, la rivière des Mille Îles (à Bois-des-Filion) et le fleuve Saint-Laurent (Sorel et lac Saint-Pierre) ont aussi atteint le stade « d'inondation mineure » au cours de la journée.

Huit autres plans d'eau bénéficient d'une surveillance accrue des autorités.

LE RICHELIEU RASSURANT

Bonne nouvelle, le Richelieu, qui avait causé d'importantes inondations en 2011, est dans une situation normale et n'inquiète pas les autorités publiques pour l'instant.

En entrevue plus tôt cette semaine avec La Presse, le directeur de la sécurité civile pour les secteurs de l'Estrie et de la Montérégie a signalé que la majorité des cours d'eau devrait retrouver une situation normale dans les prochaines heures. « En Estrie et en Montérégie, c'est rassurant. Même si on annonce un réchauffement dans les prochains jours, il y a moins de quantité de neige au sol que dans la région de la Rive-Nord », précise Jean-Sébastien Forest.

Un seul cours d'eau devrait voir son niveau monter dans les prochaines heures, soit la rivière des Outaouais, point de chute pour plusieurs plans d'eau plus au nord.

M. Forest ajoute cependant qu'il faut s'attendre à des glissements de terrain plus fréquents au cours des prochains jours, après les récentes précipitations abondantes.

Rappelons que les débordements de cours d'eau sont encore plus probables en raison de la période de fonte printanière de la neige. Les sols sont alors plus saturés.

- Avec La Presse canadienne

«« En Estrie et en Montérégie, c'est rassurant. Même si on annonce un réchauffement dans les prochains jours, il y a moins de quantité de neige au sol que dans la région de la Rive-Nord. »

- Jean-Sébastien Forest, directeur de la sécurité civile»





publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer