• Accueil > 
  • Actualités 
  • > Le projet de tunnel reliant Terre-Neuve et le Labrador ressurgit 

Le projet de tunnel reliant Terre-Neuve et le Labrador ressurgit

Le tunnel franchirait le détroit de Belle Isle,... (Photo Hugo-Sébastien Aubert, archives La Presse)

Agrandir

Le tunnel franchirait le détroit de Belle Isle, qui est, à son niveau le plus étroit, d'une largeur de 15 kilomètres.

Photo Hugo-Sébastien Aubert, archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
St. John's

Le projet de tunnel sous-marin qui relierait l'île de Terre-Neuve au Labrador crée des remous chez les élus provinciaux.

Alors que le gouvernement libéral souhaite consacrer 750 000 $ à une étude sur le projet, ses détracteurs soulèvent la crise financière qui secoue la province depuis la chute du prix du pétrole.

Le tunnel franchirait le détroit de Belle Isle, qui est, à son niveau le plus étroit, d'une largeur de 15 kilomètres, afin de rattacher les quelque 26 000 habitants du continent à l'île de Terre-Neuve.

Le chef néo-démocrate Earle McCurdy estime que l'argent des contribuables devrait être alloué à des besoins plus pressants.

Les libéraux provinciaux soutiennent pour leur part que l'enveloppe de 750 000 $ était déjà prévue au plus récent budget, en tant qu'investissement dans la relance de l'économie.

L'élu progressiste-conservateur Barry Petten rappelle qu'une telle étude a été réalisée il y a 12 ans, et recommandait alors la construction d'un tunnel à une seule voie doté d'un train électrique dont une navette serait dédiée au transport de véhicules.

Le projet, dont le coût est estimé de 1,7 milliard et qui prendrait 11 ans à construire, stagne depuis ce premier examen.




publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer