Avis d'ébullition d'eau à Saint-Hubert

Les 78 000 résidants de l'arrondissement de Saint-Hubert devront faire bouillir... (MARTIN LEBLANC, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

MARTIN LEBLANC, ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les 78 000 résidants de l'arrondissement de Saint-Hubert devront faire bouillir leur eau avant de la consommer pour au moins les deux prochains jours. La Ville de Longueuil a émis mardi en fin d'après-midi un avis d'ébullition d'eau en vigueur jusqu'à jeudi pour le secteur de Saint-Hubert, sur la Rive-Sud de Montréal.

«Cette mesure est nécessaire à la suite de résultats d'analyse de laboratoire qui font état de la présence de coliformes dans un échantillon prélevé sur le réseau d'aqueduc», a indiqué par communiqué la Ville de Longueuil. Les circonstances qui ont provoqué cet échantillon problématique ne sont pas connues. «Pour l'instant, il est trop tôt pour savoir ce qui peut expliquer cela», a affirmé Louis-Pascal Cyr, porte-parole de la Ville de Longueuil

L'échantillon a été prélevé dans l'arrondissement de Saint-Hubert parmi la centaine d'échantillons prélevés dans le réseau chaque semaine à Longueuil. Les autres secteurs de Longueuil ne sont ainsi pas touchés par cet avis d'ébullition, compte tenu de la configuration du réseau d'aqueduc.

Dès ce soir, la Ville prélèvera des dizaines d'échantillons d'eau dans tous les coins du réseau du secteur de Saint-Hubert pour les tester en laboratoire. Le scénario se répétera mercredi pour une deuxième série de prélèvements, comme le stipule le Règlement sur la qualité de l'eau potable. L'obtention des résultats en laboratoire prend environ 24 heures. L'avis d'ébullition sera relevé si aucun échantillon ne contient des coliformes fécaux.

Les autorités recommandent ainsi aux résidants de Saint-Hubert de ne pas consommer l'eau du robinet avant de l'avoir fait bouillir au moins une minute. Cette situation devrait se poursuivre «au moins» jusqu'à jeudi, prévient la Ville. Les résidants peuvent toutefois utiliser l'eau courante non bouillir pour d'autres tâches comme laver les vêtements, prendre une douche ou laver la vaisselle.

«En ce qui concerne les jeunes enfants et les nourrissons, il est préférable de les laver à la débarbouillette afin d'éviter qu'ils n'avalent de l'eau et de s'assurer qu'ils ne portent pas d'objets trempés à leur bouche», explique la Ville de Longueuil.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer