• Accueil > 
  • Actualités 
  • > La SPCA menace de cesser d'offrir ses services canins à Montréal 

La SPCA menace de cesser d'offrir ses services canins à Montréal

La Société pour la prévention de la cruauté... (Photo Martin Tremblay, La Presse)

Agrandir

La Société pour la prévention de la cruauté envers les animaux (SPCA) affirme que le règlement sur les chiens dangereux la forcerait à euthanasier des animaux en santé n'ayant aucun problème de comportement.

Photo Martin Tremblay, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La Société pour la prévention de la cruauté envers les animaux (SPCA) a avisé ce midi Montréal qu'elle cessera de lui offrir ses services canins si la Ville adopte comme prévu son règlement sur les chiens dangereux, le 26 septembre.

Douze des 19 arrondissements de Montréal recourent aux services de la SPCA pour gérer la population canine. L'organisation, qui s'oppose fermement à tout interdit basé sur la race, a rencontré ce midi les responsables de ces administrations locales pour les informer qu'elle ne pourra continuer ce travail une fois adoptée l'interdiction des chiens dangereux, comme les pitbulls.

«La SPCA de Montréal fait le choix de rester fidèle à ses valeurs. Ainsi, advenant l'adoption de la réglementation telle que proposée, c'est à regret que nous vous informons de notre intention de modifier le contrat avec votre arrondissement pour en exclure le volet canin», écrit l'organisation dans une lettre envoyée aux 12 arrondissements montréalais. L'organisation se dit prête à maintenir ses services pour les chats errants ainsi que les animaux exotiques.

Son contrat prévoyant une période de transition de 90 jours, la SPCA précise qu'elle cessera d'offrir ses services canins à partir du 31 décembre 2016.

Par communiqué, la SPCA dit que le règlement la forcerait à euthanasier des animaux en santé n'ayant aucun problème de comportement. «S'il avait été en vigueur cette année, le règlement aurait rendu impossible l'adoption de 300 à 700 chiens en parfaite santé qui ne présentent aucun signe de dangerosité», dit la Dre Gabrielle Carrière, vétérinaire en chef à la SPCA de Montréal

Ce retrait prend de court Montréal qui a prévu se doter de son propre Centre de services animaliers municipal en 2018. Situé dans l'arrondissement Villeray-Saint-Michel-Parc-Extension, celui-ci offrira tous les services animaliers sur le territoire de l'île. Il devrait avoir une capacité d'accueil de 14 000 chats et chiens.

Ce projet initialement prévu pour 2016 a accusé du retard. À son annonce en 2013, le Centre était initialement prévu au parc Angrignon, mais l'administration Coderre a toutefois décidé à l'été 2014 de déplacer le projet au centre de l'île pour réduire les coûts de transport.

Ste-Adèle a récemment abandonné son interdiction des pitbulls en vigueur depuis 18 ans. Cet abandon avait été demandé par la SPCA pour offrir ses services à la municipalité qui cherchait un nouveau fournisseur de services canins.

---

Liste des arrondissements

  • Ahuntsic-Cartierville
  • Anjou
  • Lachine
  • Le Plateau
  • Montréal-Nord
  • Côte-des-Neiges-Notre-Dame-de-Grâce
  • Rosemont-La Petite-Patrie
  • Sud-Ouest
  • Verdun
  • Saint-Laurent

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer