• Accueil > 
  • Actualités 
  • Hermine: des vents violents prévus en Nouvelle-Écosse 

Hermine: des vents violents prévus en Nouvelle-Écosse

Dave Christian, un travailleur de la marina Marlin... (PHOTO RANDALL HILL, REUTERS)

Agrandir

Dave Christian, un travailleur de la marina Marlin Quay en Caroline du Sud, a affronté les fortes pluies causées par Hermine pour aller vérifier l'état des quais, le 2 septembre.

PHOTO RANDALL HILL, REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
HALIFAX

La tempête Hermine atteindra vraisemblablement les eaux de l'Atlantique canadien, a indiqué lundi un employé du Centre canadien de prévision des ouragans (CCPO), Doug Mercer, prévenant les habitants de la Nouvelle-Écosse qu'ils recevront des averses et des vents forts.

L'ouragan Hermine, qui a fait trois morts, a balayé les États américains de la Floride et de la Virginie au cours du week-end. La tempête poursuit désormais sa trajectoire sous la forme d'un cyclone post-tropical. Les météorologistes prévoient qu'elle arrivera au large de l'est canadien vers le milieu ou la fin de la semaine prochaine.

Les résidants de la Nouvelle-Écosse qui risquent d'être les plus touchés sont ceux de Lunenburg, de Queens, de Shelburne, de Yarmouth et des comtés d'Halifax, a précisé M. Mercer. Ceux-ci doivent s'attendre à recevoir des averses et des bourrasques, a-t-il dit, un climat qui pourrait s'apparenter à une journée venteuse d'automne.

Un météorologue d'Environnement Canada, Michel Moreau, s'attend pour sa part à des «coups de vent» plus qu'à des «vents très forts», a-t-il précisé en entrevue avec La Presse canadienne lundi après-midi.

M. Moreau a affirmé que vers 14 h, Hermione se trouvait à 250 kilomètres de Nantucket, au Massachussetts. La tempête - dont les vents atteignaient les 110 km à l'heure - se dirigeait vers le nord-ouest, a-t-il dit.

Les vents d'un ouragan se déplacent à une vitesse de 118 à 153 kilomètres par heure, a comparé le météorologue, ajoutant qu'Hermine était alors juste en deçà du stade d'ouragan.

Les vents de la tempête devraient toutefois commencer à décroître dans environ 24 à 72 heures, a indiqué le météorologue. «Lorsqu'elle va remonter dans les eaux froides, elle va perdre de la vigueur et on estime à l'heure actuelle qu'elle pourrait passer au large de la Nouvelle-Écosse.»

La trajectoire qu'empruntera Hermine est toutefois difficile à prévoir avec exactitude, a noté M. Mercer, conseillant aux résidants des provinces maritimes de surveiller les prévisions météorologistes. L'intensité des vents pourrait notamment varier, selon lui.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer