• Accueil > 
  • Actualités 
  • > Nouveau système d'information pour des usagers du transport collectif 

Nouveau système d'information pour des usagers du transport collectif

Des usagers du transport collectif d'une douzaine de municipalités de la... (Photo Bernard Brault, archives La Presse)

Agrandir

Photo Bernard Brault, archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Candiac

Des usagers du transport collectif d'une douzaine de municipalités de la Montérégie pourront dorénavant profiter d'un nouveau système d'information.

Les conseils intermunicipaux de transport (CIT) Roussillon, le Richelain et Chambly-Richelieu-Carignan, ainsi que l'organisme municipal et intermunicipal de transport (OMIT) de Sainte-Julie, se sont regroupés pour assurer la mise en place de ce système appelé «Rythmo», qui a été inauguré mardi à Candiac. Ce système profitera aux usagers des municipalités de Candiac, La Prairie, Saint-Philippe, Delson, Saint-Constant, Sainte-Catherine, Chambly, Richelieu, Carignan, Saint-Mathias, Marieville et Sainte-Julie.

Concrètement, les usagers n'auront plus à se demander s'ils ont raté leur autobus de quelques minutes ou si celui-ci présente un retard. À l'intérieur des autobus et à certains arrêts, ils pourront lire sur un écran des renseignements pratiques comme l'heure d'arrivée du véhicule ou le nom du prochain arrêt. L'information en temps réel sera offerte aux usagers par le biais d'une application mobile pour téléphones intelligents, dans les sites internet des CIT concernés, sur des panneaux à messages variables aux arrêts d'autobus les plus fréquentés et à l'intérieur des véhicules.

En tout, 5,3 millions sont investis dans cette initiative. Ce projet reçoit une aide provenant du Fonds fédéral de la taxe sur l'essence et du gouvernement du Québec. Le reste provient des villes utilisatrices.

La ministre responsable de la région de la Montérégie, Lucie Charlebois, a souligné que l'implantation de ce système permettra de mieux servir les usagers du transport collectif de la Rive-Sud de Montréal.

Pour sa part, l'Association pour le Transport Collectif de la Rive-Sud (ATCRS), un regroupement d'usagers, affirme que ce projet est positif, faisant valoir qu'il permettra aux voyageurs d'obtenir des informations en temps réel et de mieux planifier leurs correspondances. Son porte-parole, Axel Fournier, se réjouit également du fait que les CIT aient commencé à collaborer ensemble pour offrir ce service aux usagers.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer