• Accueil > 
  • Actualités 
  • > Longueuil: des résidants sans courrier pendant plus de 3 semaines 

Longueuil: des résidants sans courrier pendant plus de 3 semaines

Des résidants de la rue Saint-Jean, à Longueuil,... (Photo Edouard-Plante Fréchette, La Presse)

Agrandir

Des résidants de la rue Saint-Jean, à Longueuil, ont dû se rendre au centre de tri de Saint-Hubert, à 10 kilomètres de chez eux, pour obtenir leurs lettres en raison de travaux dans leur rue. Jeudi, des boîtes aux lettres communautaires temporaires ont été installées par Postes Canada.

Photo Edouard-Plante Fréchette, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Une soixantaine de résidants et de commerces de Longueuil n'ont pas reçu de courrier à domicile pendant plus de trois semaines, après le début des travaux de réfection de leur rue. Postes Canada ne les a pas avertis de l'interruption ni de l'endroit où ils pourraient récupérer leur courrier.

Les citoyens ont dû appeler la société d'État pour apprendre qu'ils devaient se rendre au centre de tri de Saint-Hubert, à 10 kilomètres de chez eux, pour obtenir leurs lettres et autres envois.

Mardi, les résidants de la rue Saint-Jean, entre les rues Guillaume et LeMoyne, ont reçu du courrier pour la première fois depuis le début du chantier, à la fin juin. Jeudi, des boîtes aux lettres communautaires temporaires ont été installées, quelques jours après la plainte d'une citoyenne et les demandes d'information de La Presse.

« Lorsque j'ai téléphoné à Postes Canada, on m'a dit que j'aurais dû avoir un avis avant l'interruption, et que le courrier aurait dû être distribué une fois par semaine. Mais on n'a rien eu de ça », fulmine Marie-Julie Gagnon, qui habite la rue Saint-Jean.

Travailleuse autonome, la journaliste et chroniqueuse reçoit par la poste les paiements par chèque et contrats envoyés par ses clients. « Trois semaines, quand tu attends des paiements, ça commence à être long, dit-elle. Tous les voisins étaient à bout. »

MANQUE D'ACCESSIBILITÉ

Aller chercher son courrier à Saint-Hubert était difficile pour Mme Gagnon, qui n'a pas de voiture. Surtout que les résidants devaient se présenter au centre de tri entre 9 h et 13 h.

« Ça m'a pris environ 40 minutes pour y aller, c'est un gros désagrément », raconte Yvan Guimond, propriétaire de Carrosserie Longueuil, lui aussi touché par les travaux. « Plusieurs de mes clients étaient fâchés. »

Selon Marie-Julie Gagnon, un employé de Postes Canada aurait dit que des boîtes aux lettres temporaires devaient être installées plus tôt, mais qu'un problème avec la Ville de Longueuil aurait retardé les procédures.

« En fait, aucune autorisation n'est nécessaire pour installer des boîtes postales temporaires, explique toutefois Renaud Beauchemin, porte-parole de la Ville. Ça fait partie de nos procédures, chaque fois qu'il y a des travaux, de prévenir Postes Canada à l'avance. »

La société d'État a « dû mettre en place des mesures temporaires afin de maintenir le service de courrier à plusieurs résidants du secteur. Ces mesures comprennent notamment des boîtes aux lettres temporaires qui seront accessibles la semaine prochaine », a indiqué un porte-parole, Mouktar Abdillahi, dans une déclaration par courriel.

M. Abdillahi n'a pas répondu à nos nombreuses demandes d'information pour expliquer pourquoi ces boîtes n'ont pas été installées plus tôt ni pourquoi les résidants n'ont pas été informés avant l'interruption.

Les travaux dans la rue Saint-Jean se poursuivront jusqu'en septembre.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer