Québec met sous tutelle l'Ordre des ingénieurs

Il y a près de 63 000 ingénieurs inscrits... (Photo archives La Presse)

Agrandir

Il y a près de 63 000 ingénieurs inscrits à l'Ordre des ingénieurs du Québec.

Photo archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La ministre de la Justice Stéphanie Vallée a annoncé la mise sous tutelle de l'Ordre des ingénieurs du Québec, secoué par plusieurs crises internes au cours des dernières années.

Québec a nommé trois administrateurs qui devront approuver chaque décision prise par le conseil d'administration de l'Ordre. «Les administrateurs vont pouvoir accompagner la nouvelle présidente (Kathy Baig) dans son objectif de remettre l'Ordre sur ses pieds et lui redonner ses lettres de noblesse», a déclaré Mme Vallée à la sortie de la réunion hebdomadaire du conseil des ministres.

Les administrateurs désignés par le gouvernement sont Michel Pigeon (ingénieur), Johanne Brodeur (avocate) et François Renauld (CPA).

En janvier 2015, deux accompagnateurs désignés par l'Office des professions, le Dr Yves Lamontagne et Me Pierre Pilote, avaient formulé de nombreuses recommandations pour améliorer la gouvernance et la régie interne de l'Ordre. 

Le 10 juin, l'Ordre avait déposé un rapport détaillant comment il entendait donner suite à ces recommandations, mais les mesures proposées ont été jugées insuffisantes.  

Les finances de l'Ordre demeurent précaires et «les crises internes entre la direction générale et le conseil d'administration perdurent», constate Mme Vallée. «Malgré les efforts qui ont été mis de l'avant, il y a encore énormément de travail qui doit être fait pour s'assurer que l'Ordre des ingénieurs puisse assurer sa mission première, qui est la protection du public, et permettre au syndic de jouer pleinement son rôle.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer