• Accueil > 
  • Actualités 
  • > Les Canadiens boudent les États-Unis à cause du huard faible 

Les Canadiens boudent les États-Unis à cause du huard faible

Le nombre de Canadiens voyageant aux États-Unis a atteint son niveau le plus... (PHOTO ANNE GAUTHIER, archives LA PRESSE)

Agrandir

PHOTO ANNE GAUTHIER, archives LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Ross Marowits
La Presse Canadienne

Le nombre de Canadiens voyageant aux États-Unis a atteint son niveau le plus bas en six ans cet hiver alors que la faiblesse du huard et la baisse des prix des billets d'avion en ont poussé plusieurs à opter pour d'autres destinations internationales.

Le déclin qui s'est amorcé l'an dernier s'est poursuivi durant les trois premiers mois de 2016 alors que 4,38 millions résidants du Canada ont franchi la frontière américaine pour au moins une nuit, un recul de 13 pour cent par rapport à la même période en 2015 et un nombre semblable à celui de 2010, selon les données de Statistique Canada.

Moins intéressés par les États-Unis, 3,8 millions de Canadiens ont choisi une autre destination internationale, une hausse de 6,2 pour cent comparativement à 2015 et de 33 pour cent par rapport à 2010.

La faiblesse du dollar canadien a également attiré plus de touristes au Canada.

Après s'être maintenu pendant plusieurs années, le nombre de voyages effectués par des Américains en sol canadien a grimpé de près de 20 pour cent entre janvier et mars, alors que le nombre de visiteurs provenant d'autres pays a fait un bond de 10 pour cent par rapport à 2015 et de 26 pour cent comparativement à 2010.

Cet afflux de touristes a été une bénédiction pour les hôtels, restaurants et les entreprises de location de voitures du Canada, selon Robert Kokonis, le président de la firme de consultation dans le domaine aérien AirTrav.

Lorsque le huard s'est approché de la parité avec le dollar américain à la fin de 2013, les visiteurs américains brillaient par leur absence en sol canadien.

«Nous en sommes arrivés à un point où les Américains sont de retour au Canada, ce qui compense la baisse du nombre de Canadiens voyageant de l'autre côté de la frontière», a déclaré M. Kokonis.

L'industrie du tourisme des États-Unis a réagi à la situation en proposant des offres spéciales aux Canadiens, acceptant notamment le huard à parité avec le dollar américain pour certaines dépenses. Les centres commerciaux près de la frontière ont aussi décidé d'offrir des réductions.

Au 2 janvier 2015, le dollar canadien valait 85,62 cents US, mais sa valeur a chuté à 71,41 cents US le 18 décembre de la même année.

Outre l'impact du taux de change, les compagnies aériennes canadiennes comme Air Canada et WestJet ainsi que les voyagistes tels que Sunwing ont également augmenté la capacité de leurs vols internationaux en ajoutant des sièges pour le Sud, ont commencé à desservir de nouvelles destinations éloignées et proposent maintenant une liaison avec l'aéroport de Gatwick, à Londres.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer