• Accueil > 
  • Actualités 
  • > Québec consent une aide financière aux sinistrés des inondations 

Québec consent une aide financière aux sinistrés des inondations

Beauceville (sur la photo) et les municipalités de... (Photo Jean Marie Villeneuve, Le Soleil)

Agrandir

Beauceville (sur la photo) et les municipalités de Compton, Saint-Ludger, Sainte-Cécile-de-Milton, Waterville et Wickham pourront bénéficier de cette aide financière.

Photo Jean Marie Villeneuve, Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Magdaline Boutros
La Presse Canadienne

Les résidants et les commerçants qui ont été touchés par les inondations qui sont survenues jeudi et vendredi à Beauceville et dans cinq autres municipalités seront dédommagés par Québec.

Le ministre de la Sécurité publique Martin Coiteux se trouvait à Beauceville, samedi, pour procéder à cette annonce et constater de visu l'étendue des dégâts.

Les sinistrés seront admissibles au Programme général d'aide financière lors de sinistres réels ou imminents du gouvernement du Québec, a-t-il indiqué.

Le montant de l'aide qui sera consentie n'a toutefois pas été spécifié, puisque les autorités devront préalablement évaluer les dommages.

Une réunion d'information se tiendra lundi soir au centre des loisirs de Beauceville pour expliquer aux citoyens et aux commerçants les détails de ce programme d'aide.

Les cinq autres municipalités qui pourront bénéficier de l'aide financière sont Compton, Saint-Ludger, Sainte-Cécile-de-Milton, Waterville et Wickham.

«On a vu à quel point la crue a été importante et rapide, a mentionné M. Coiteux après avoir visualisé des images en compagnie des autorités municipales. En même pas deux heures, il y a eu une augmentation de trois mètres du niveau de l'eau.»

«Je souhaite que ce soutien financier aide (les sinistrés) à réparer rapidement les dommages causés par les embâcles et la crue des eaux», a-t-il ajouté.

En tout, ce sont environ 200 citoyens qui ont dû être évacués à Beauceville lorsque la rivière Chaudière est sortie de son lit jeudi soir en raison de la hausse des températures, a indiqué le directeur des communications de la ville, Paul Morin.

Une cinquantaine de bâtiments - tant commerciaux que résidentiels - ont été touchés.

Seulement trois résidants ont sollicité l'aide du centre de services aux sinistrés et ont été confiés à la Croix-Rouge. Les autres sinistrés ont pu être hébergés chez des amis ou de la famille, a mentionné M. Morin.

L'heure était à la réintégration progressive des logements samedi. Des équipes d'intervenants étaient d'ailleurs à pied d'oeuvre pour s'assurer que les logements étaient sécuritaires.

Selon M. Morin, la rivière ne représente plus aucun danger. Depuis jeudi soir, le niveau de l'eau est descendu d'environ deux mètres.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer