• Accueil > 
  • Actualités 
  • > Ouagadougou: le conjoint de Maude Carrier raccroche au nez de Justin Trudeau 

Ouagadougou: le conjoint de Maude Carrier raccroche au nez de Justin Trudeau

Maude Carrier a été tuée vendredi dernier dans... (PHOTO JEAN-MARIE VILLENEUVE, ARCHIVES LE SOLEIL)

Agrandir

Maude Carrier a été tuée vendredi dernier dans l'attentat au Burkina Faso.

PHOTO JEAN-MARIE VILLENEUVE, ARCHIVES LE SOLEIL

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Ottawa) Le conjoint de Maude Carrier, qui a été tuée lors des attentats terroristes de vendredi dernier au Burkina Faso, a mis fin abruptement à l'appel qu'il a reçu lundi de Justin Trudeau, ulcéré d'entendre «une formule tout à fait "cassette"» de la part du premier ministre qui voulait lui transmettre ses condoléances.

Yves Richard n'a pas mâché ses mots ce matin à l'endroit de M. Trudeau lorsqu'il a été interrogé par l'animateur Paul Arcand sur les ondes du 98,5 FM.

«Je lui ai raccroché au nez et ça m'a fait du bien», a expliqué M. Richard.

«Mon premier ministre m'a appelé dans une formule tout à fait "cassette", me souhaitant bonne chance et ses condoléances. Il m'a sorti la cassette comme quoi c'était une fierté canadienne, et là je lui ai demandé d'arrêter son blabla politique», a-t-il ajouté.

M. Richard, qui a aussi indiqué que le ministère des Affaires étrangères a mis quelque 48 heures avant de communiquer avec lui, a alors décidé de mettre fin à la conversation.

«Qu'il apprenne donc qui étaient les Carrier. Ils ne le faisaient pas pour être une fierté canadienne, mais bien parce que c'était des gens foncièrement bons. Ils le faisaient pour eux et les gens qu'ils aidaient.»

«Je lui ai demandé d'aller embrasser sa femme et serrer ses enfants. Je lui ai raccroché au nez, et ça m'a fait du bien», a-t-il raconté.

M. Richard a précisé qu'il avait toutefois apprécié l'appel du premier ministre du Québec Philippe Couillard.

Depuis les événements tragiques de Ouagadougou, Justin Trudeau a essuyé les critiques des membres des familles éplorées, qui lui ont reproché son manque d'empathie et de compassion.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer