• Accueil > 
  • Actualités 
  • > Tempête: le chargement de la neige débutera mercredi matin 

Tempête: le chargement de la neige débutera mercredi matin

Le boulevard René-Lévesque, mardi matin à Montréal.... (Photo Marc Braibant, AFP)

Agrandir

Le boulevard René-Lévesque, mardi matin à Montréal.

Photo Marc Braibant, AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La Ville de Montréal a décrété le début de l'enlèvement de la neige pour mercredi matin, 7 h, alors que la première tempête de la saison frappe le sud du Québec aujourd'hui.

L'annonce a été faite ce matin par Anie Samson, vice-présidente du comité exécutif de la Ville de Montréal, responsable de la sécurité publique et des services aux citoyens.

Le chargement de la neige commencera mercredi matin et se poursuivra jusqu'à jeudi 19h.

Une pause de 36 heures sera prise pour le Jour de l'An et le chargement reprendra le samedi 2 janvier.

Le point de presse de la Ville a été perturbé par une manifestation de cols bleus et de pompiers qui dénonçaient la volonté de Québec de permettre aux municipalités d'imposer les conditions de travail à leurs employés. 

Mme Samson a indiqué qu'elle s'attendait à ce que le travail des cols bleus se fasse normalement, en dépit du fait que 2000 d'entre eux ont reçu un avis de suspension ces jours-ci pour avoir participé il y a deux semaines à une assemblée syndicale pendant leurs heures de travail.

«Je me fie au professionnalisme des employés de la Ville», a-t-elle déclaré. 

Sorties de route et vols annulés

La grande région de Montréal devrait recevoir ce mardi entre 30 et 40 centimètres de neige, tout comme la vallée de l'Outaouais, les Laurentides et l'Estrie. Les accumulations seront moins importantes sur les régions de Québec et de Trois-Rivières, où l'on prévoit près de 15 cm de neige. De forts vents, surtout le long du fleuve, y causeront toutefois de la poudrerie.

Les précipitations qui ont commencé au milieu de la nuit se poursuivront jusqu'au début de la nuit de mercredi.

D'autres régions auront aussi une «tempête hivernale», dont la Mauricie et le Centre-du-Québec, de même que des secteurs du Nouveau-Brunswick. Environnement Canada émet un avertissement de tempête hivernale lorsque l'on prévoit plusieurs conditions de mauvais temps hivernal simultanément.

La Sûreté du Québec notait déjà plusieurs sorties de route et des collisions sur le grand réseau de routes et autoroutes de la région de Montréal, et ce, avant 7 heures mardi matin. En milieu d'après-midi toutefois, elle ne rapportait aucun blessé grave ni décès sur les routes québécoises.

La SQ recommande aux automobilistes de reporter à plus tard les déplacements ou sinon d'adapter leur conduite aux conditions climatiques en cours.

Transports Québec signale que les routes sont enneigées dans le sud du Québec, que la chaussée est glacée et que la visibilité est réduite, voire nulle, par endroits. Aucune route n'était fermée en milieu d'après-midi.

Bref, les automobilistes devront être vigilants en raison aussi des avertissements de poudrerie en plusieurs endroits.

À l'aéroport Montréal-Trudeau, de nombreux vols sont retardés ou même annulés. Les voyageurs peuvent se tenir informés en consultant le site Internet d'Aéroports de Montréal (ADM). Quelques vols ont aussi été annulés au départ de l'aéroport de Québec et son site Internet met aussi à jour les horaires des vols.

Aucun retard n'est à signaler pour l'instant chez VIA Rail.

Orléans Express a indiqué que tous ses départs par autocar seront maintenus sous conditions pour la journée pour les régions du Montréal métropolitain, de Trois-Rivières, de Saint-Hyacinthe/Drummondville, de Québec, de Lévis, de Montmagny - L'Islet - La Pocatière et de Rivière-du-Loup - Maritimes.

Par contre, le service de raccompagnement de l'Opération Nez rouge de Montréal, de Québec-Lévis et de Joliette ne sera pas en fonction mardi soir, en raison des conditions routières difficiles qui ne lui permettent pas d'assurer la sécurité de ses bénévoles et des utilisateurs.

D'autres régions vont s'ajouter à la liste, a prévenu David Latouche, directeur des communications et du marketing chez Opération Nez Rouge. Les décisions seront prises le plus tôt possible, a-t-il ajouté, et diffusées par le compte Twitter de l'organisme.

«On veut permettre aux gens de prévoir un plan de remplacement. Pour l'instant, la meilleure chose à suggérer est de prévoir, avec les gens avec qui l'on voyage, un conducteur désigné», a-t-il dit.

La journée de mardi sera marquée par de la neige parfois forte et l'ampleur des accumulations sera déterminée par la quantité de grésil qui y sera mêlée, puisque cette forme de précipitation est attendue dans l'extrême-sud, soit les régions de Vaudreuil et du sud de l'Estrie.

Encore plus à l'est, dans les régions du Bas-du-Fleuve, de la Gaspésie et de la Côte-Nord, on ne prévoit que quelques centimètres de neige.

L'Ontario n'est pas en reste en ce mardi de tempête hivernale, surtout dans le sud de la province. Un mélange de neige, de grêle, de pluie verglaçante et de pluie cause des tracas aux citoyens.

Alors que la neige a fait place à la pluie dès mardi matin dans plusieurs régions, dont Toronto, d'abondantes chutes de neige étaient anticipées dans l'est et le centre de l'Ontario.

La Police provinciale de l'Ontario affirme être intervenue en raison de 300 collisions depuis le début de la tempête.

Les déplacements en auto, qui ont été faciles avant Noël, seront ainsi plus compliqués pour le Nouvel An.

- Avec la Presse Canadienne

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer