• Accueil > 
  • Actualités 
  • > Le sud du Québec devrait recevoir entre 30 et 40 cm de neige 

Le sud du Québec devrait recevoir entre 30 et 40 cm de neige

À Montréal, cette première tempête hivernale de l'année... (PHOTO ROBERT SKINNER, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

À Montréal, cette première tempête hivernale de l'année sera un baptême de feu pour la nouvelle politique de déneigement.

PHOTO ROBERT SKINNER, ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Montréal) La première tempête de neige de l'année dans le sud du Québec frappera de plein fouet aujourd'hui, alors qu'une dépression en provenance des États-Unis rencontrera une masse d'air arctique au-dessus de nos régions.

«On s'attend à la première grosse bordée de neige, au sud d'une ligne entre le Témiscamingue et la Mauricie, jusqu'à la frontière américaine, affirmait hier Marie-Ève Giguère, météorologue à Environnement Canada. On prévoit entre 30 à 40 cm dans toute cette zone.»

Les précipitations vont s'intensifier tôt ce matin et rester fortes jusqu'en soirée. Les deux heures de pointe seront donc affectées.

De «bonnes rafales» du nord-est vont provoquer de la poudrerie.

«Si on a le loisir de retarder ses déplacements à mercredi, ce serait une bonne idée», dit Mme Giguère.

Les probabilités de grésil sont élevées le long de la frontière et en Montérégie, mais la pluie verglaçante devrait rester aux portes du Québec, en Ontario et dans l'État de New York, selon Environnement Canada.

Au nord du fleuve, la neige devrait dominer.

De plus faibles quantités de neige sont attendues dans l'est de la province, mais la poudrerie affectera la visibilité.

VIA Rail prévoyait hier de maintenir son service sur toutes ses lignes, bien que des retards soient à prévoir. Et comme dans chaque cas de tempête, il est conseillé de vérifier les horaires des vols des lignes aériennes.

Test pour le déneigement

À Montréal, cette première tempête hivernale de l'année sera un baptême de feu pour la nouvelle politique de déneigement.

La Ville fera le point sur la situation vers 11h ce matin.

«On soupçonne qu'on va devoir décréter un chargement de neige», affirmait hier Renée Pageau, relationniste pour la Ville de Montréal.

Ce nouveau pouvoir de décret permet à l'administration centrale de déclencher dans tous les arrondissements le chargement de la neige.

Jusqu'ici, les arrondissements pouvaient retarder le chargement de la neige afin d'économiser. Chaque opération de chargement coûte environ 1 million.

En retour, l'administration centrale va assumer les frais à partir du sixième chargement de la saison.

Pour l'opposition officielle Projet Montréal, la politique est bienvenue dans la mesure où les coûts supplémentaires sont assumés par l'administration centrale et que les critères décisionnels adoptés par la ville-centre étaient déjà appliqués.

La nouvelle application Info-Neige sera aussi mise à l'épreuve pour la première fois sur l'ensemble du territoire. 

Elle permet de connaître en temps réel où en est le travail des équipes de déneigement, rue par rue. Elle indique aussi l'emplacement de stationnements gratuits offerts temporairement par la Ville.

Mais les automobilistes doivent quand même vérifier la signalisation sur place avant de garer leur véhicule.

Si celui-ci est remorqué, une nouvelle application permet de le retrouver plus rapidement, par numéro d'immatriculation ou par l'emplacement où il était garé.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer