• Accueil > 
  • Actualités 
  • > Jean-François Lépine nommé représentant du Québec en Chine 

Jean-François Lépine nommé représentant du Québec en Chine

Jean-François Lépine... (PHOTO ROBERT SKINNER, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

Jean-François Lépine

PHOTO ROBERT SKINNER, ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Jocelyne Richer
La Presse Canadienne
Québec

Après une longue carrière de grand reporter autour du globe, le journaliste et animateur Jean-François Lépine va dorénavant représenter le Québec en Chine.

Il dirigera les trois bureaux du Québec en Chine, installés à Pékin, Shanghai et bientôt dans la province du Shandong, une région qui regroupe près de 100 millions de personnes. Le Québec y a trois bureaux, mais n'a toujours pas choisi de créer une délégation générale dans ce pays.

L'annonce a été faite mardi par la ministre des Relations internationales, Christine St-Pierre, qui a donné à l'ancien journaliste le mandat de tisser des liens étroits avec le gouvernement chinois et d'augmenter les liens commerciaux entre la Chine et le Québec.

Le nouveau représentant du Québec, qui parle le mandarin, sera basé à Shanghai, à compter du début de l'année 2016, pour un mandat de trois ans.

Jean-François Lépine a connu une longue carrière de plus de 40 ans, à Radio-Canada, principalement comme correspondant à l'étranger, dans les années 70 et 80.

Il a été en poste pendant plusieurs années à Pékin, en Chine, à Paris, en France, et aussi à Jérusalem, en Israël, sans compter de nombreux reportages aux quatre coins de la planète. Il a aussi animé plusieurs émissions vouées à l'information internationale à la télévision de Radio-Canada, la dernière en lice étant Une heure sur terre.

Récemment, il a publié ses mémoires sous le titre Sur la ligne de feu.

Il y a deux ans, il avait quitté la société publique fédérale pour devenir consultant auprès des chefs d'entreprises souhaitant percer les marchés internationaux. À ce titre, il avait conseillé le premier ministre Philippe Couillard lors de sa mission en Chine, l'automne dernier.

«Les Québécois ne peuvent pas ne pas être là», a commenté M. Lépine, durant le point de presse tenu dans le hall du parlement, en rappelant que la Chine demeurait, malgré une crise économique passagère, «le plus grand marché de la planète» et une puissance économique incontournable.

Mais malgré cette nomination indiquant un intérêt réel pour ce coin du monde, le gouvernement n'augmentera pas d'un sou son budget consacré à la représentation du Québec en Chine, plafonné à 1,3 million par année, et le nombre d'employés ne sera pas augmenté non plus.

Au total, le Québec sera représenté dans ce pays par 17 personnes, incluant M. Lépine.

Mme St-Pierre a dit qu'elle envisageait d'ouvrir un jour une véritable délégation générale du Québec en Chine, avec les pouvoirs et les ressources nécessaires.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer