Près de 5000 activités pour la Fête nationale

L'humoriste Louis-José Houde animera le grand spectacle de... (Photo: Bernard Brault, La Presse)

Agrandir

L'humoriste Louis-José Houde animera le grand spectacle de la Fête nationale à Montréal, sur la place des Festivals, le mardi 23 juin.

Photo: Bernard Brault, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Montréal

La Fête nationale du Québec se déroulera sous le thème de «Huit millions d'étincelles» cette année, les 23 et 24 juin.

Le Mouvement national des Québécoises et Québécois (MNQ), qui coordonne sa mise en oeuvre, invite les citoyens à «célébrer avec fierté leur identité et à raviver ce feu sacré du Québec qui les habite depuis des siècles».

Près de 5000 activités sont ainsi prévues la semaine prochaine sur plus de 700 sites dans la province. Des événements régionaux seront notamment organisés dans 23 villes.

L'humoriste Louis-José Houde animera le grand spectacle de la Fête nationale à Montréal, sur la place des Festivals, le mardi 23 juin. Ariane Moffatt, Daniel Bélanger, Isabelle Boulay, Patrice Michaud, Marie-Pierre Arthur, Bodh'aktan et Boucar Diouf y participeront.

Le même soir, un grand spectacle est prévu sur les plaines d'Abraham, à Québec. Louis-Jean Cormier, Stéphane Archambault, Alex Nevsky, Fanny Bloom, Salomé Leclerc et le groupe rock Galaxie seront rassemblés aux côtés de Patrick Norman et de Nanette Workman.

Un défilé se déploiera à compter de 13 h le 24 juin à Montréal sous le thème «Le Québec, une terre où il fait bon vivre!». Il aura lieu cette année rue Saint-Denis.

Le MNQ s'inquiète par ailleurs de la survie des grandes célébrations qui marquent chaque année la Fête nationale du Québec. L'organisme soutient qu'il a dû investir toutes ses réserves afin d'assurer la tenue des festivités de 2015, et qu'il ne pourra répéter cet exploit budgétaire l'an prochain.

Dans une lettre ouverte diffusée mardi, 181 personnalités ont lancé un appel pour assurer le financement pérenne de cette célébration.

Le chef de l'Opposition officielle, Pierre Karl Péladeau, s'est dit lui aussi préoccupé par cette situation financière précaire. «Est-ce que M. Couillard accepterait de voir les montants alloués aux festivités de la fête du Canada diminuer autant?», a-t-il demandé aux journalistes, à Québec.

Contrairement à certains, le chef péquiste n'estime pas que la Fête nationale soit une célébration partisane. «Si certains considèrent qu'il est partisan de fêter le Québec, ils commettent une grossière erreur: notre Fête nationale a été célébrée également par des gouvernements libéraux dans le passé», a-t-il dit.

M. Péladeau a aussi rappelé le caractère économique de la Fête nationale, plus particulièrement pour le secteur culturel. «Ce sont des tribunes, des vitrines qui sont offertes à nos artistes et nos créateurs.»

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer