• Accueil > 
  • Actualités 
  • > Défi Pierre Lavoie: sourires, larmes et cubes d'énergie 

Défi Pierre Lavoie: sourires, larmes et cubes d'énergie

Cette année, 1000 cyclistes répartis en 200 équipes... (PHOTO OLIVIER PONTBRIAND, LA PRESSE)

Agrandir

Cette année, 1000 cyclistes répartis en 200 équipes ont réalisé le parcours entre Saguenay et Montréal. Ils ont été rejoints par près de 5000 autres cyclistes, les «boucleurs», qui ont participé à une des étapes du Grand Défi. Sur la photo, Pierre Lavoie, à son passage à Montréal.

PHOTO OLIVIER PONTBRIAND, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Pour une septième année, les cyclistes du défi Pierre Lavoie ont roulé 1000 kilomètres entre La Baie, à Saguenay, et Montréal pour récolter des fonds pour la recherche sur les maladies orphelines et pour faire la promotion des saines habitudes de vie.

Cette année, 1000 cyclistes répartis en 200 équipes ont réalisé le parcours entre Saguenay et Montréal. Ils ont été rejoints par près de 5000 autres cyclistes, les «boucleurs», qui ont participé à une des étapes du Grand Défi.

Sylvie Drolet attendait fébrilement sa soeur Sonia Drolet, qui en était à sa première participation. «On l'a encouragée depuis jeudi en envoyant des textos, elle s'est tellement entraînée, je suis vraiment fière d'elle», a-t-elle dit. Quelques secondes plus tard, Sonia Drolet franchissait la ligne d'arrivée. Émues, Sylvie et sa mère en avaient les larmes aux yeux.

Mike Patry, surnommé Mike the bike par ses amis, en est à son septième Grand Défi, lui qui a déjà participé à des Ironman avec Pierre Lavoie. «Le plus difficile du Grand Défi est le manque de sommeil, mais mes plus beaux souvenirs sont les rides mémorables et l'entrée dans les villages», a souligné l'homme de 53 ans.

Le Grand Défi a pu compter sur l'aide de près de 1000 bénévoles. «Le plus beau est de voir les cyclistes arriver», déclare Carl Morin, un habitant de La Baie qui est l'un des 325 bénévoles à faire le trajet entre Saguenay et Montréal.

«T'es un service essentiel», a déclaré le maire de Montréal Denis Coderre à Pierre Lavoie avant d'ajouter que la santé est l'affaire de tous et que les municipalités comptaient contribuer.

Les maires s'en mêlent

Plus tôt en journée, les cyclistes ont fait un arrêt à Sainte-Julie, en Montérégie, où la mairesse et présidente de l'Union des municipalités du Québec, Suzanne Roy, a annoncé la création d'une certification visant à reconnaître les efforts des villes pour encourager les saines habitudes de vie de leurs citoyens. Parmi les moyens pour calculer ces efforts, la saisie des cubes d'énergie, déjà en place dans les écoles, n'est pas exclue.

Le maire Denis Coderre et son attachée de presse Catherine Maurice ont participé à la dernière étape du Grand Défi, soit les 20 kilomètres entre Brossard et Montréal. Le maire promet de renouveler l'expérience l'an prochain. «Tu es devenu l'un de mes meilleurs ambassadeurs», lui a déclaré Pierre Lavoie, citant les efforts du maire ces derniers mois pour être en meilleure santé. Le maire de Montréal-Nord, Gilles Deguire, a de son côté réalisé les 1000 kilomètres du Grand Défi.

Pierre Lavoie avait la voix fatiguée à son arrivée, mais affichait un grand sourire. De son propre aveu, la journée de samedi fut une des plus belles de l'histoire du Grand Défi. Il promet un huitième événement encore plus belle l'an prochain.

«J'aimerais que les Québécois changent leur comportement, pas pour moi, mais pour eux», a déclaré Pierre Lavoie qui a remercié les bénévoles, les cyclistes et les élus présents, dont le ministre de l'Éducation, du Loisir et du Sport, François Blais, ainsi que la ministre déléguée à la Réadaptation, à la Protection de la jeunesse et à la Santé publique, Lucie Charlebois, qui a participé au Grand Défi.

La Fédération des médecins omnipraticiens du Québec a été nommée «parrain d'honneur» du Grand Défi, cette année. Le président Louis Godin a rappelé l'entente survenue au printemps entre la Fédération et Pierre Lavoie. Dès cet automne, les médecins prescriront à leurs patients des «cubes énergie» pour les encourager à faire davantage d'activité physique. Un cube énergie représente 15 minutes d'activité physique.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer