La «pilule du surlendemain» bientôt sur les tablettes

Une nouvelle pilule de contraception d'urgence arrivera au Canada l'automne... (Photos.com)

Agrandir

Photos.com

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Une nouvelle pilule de contraception d'urgence arrivera au Canada l'automne prochain. «Ella» est plus efficace que l'ancienne et son efficacité reste stable dans les cinq jours suivant une relation non protégée, contrairement à l'ancienne.

«Il s'agit d'un médicament conçu pour traiter le fibrome de l'utérus qui a été accepté comme contraception d'urgence en Europe et aux États-Unis», explique Édith Guilbert, médecin-conseil à l'Institut national de santé publique du Québec, qui présentait une conférence sur le sujet lors du congrès annuel de la Société des obstétriciens et des gynécologues du Canada (SOGC), cette semaine à Québec. «L'efficacité de la pilule actuelle baisse dès le premier jour après la relation sexuelle qui pourrait avoir donné lieu à une conception, alors que celle d'Ella reste stable.»

Prise dans les cinq jours suivant la relation, Ella mène à une grossesse dans 1% des cas, contre 2,5% pour la «pilule du lendemain» actuelle, selon la Dre Guilbert. Incidemment, la stabilité de l'efficacité d'Ella lui a valu le surnom de «pilule du surlendemain» en France, le pays où elle a été inventée. Selon la Dre Guilbert, la meilleure contraception d'urgence est le stérilet de cuivre, qui peut être inséré dans les sept jours suivant la relation. S'il est inséré moins de 72 heures après la relation, le stérilet de cuivre mène à une grossesse dans seulement 0,01% des cas, selon la Dre Guilbert.

En comparaison, la probabilité qu'une relation sexuelle sans contraception débouche sur une grossesse est de 10% dans les cinq jours précédant l'ovulation et de 33% le jour de l'ovulation, selon une étude de 1995.

La pilule actuelle est composée d'hormones sexuelles, alors qu'Ella contient de l'acétate d'ulipristal, une molécule qui bloque certains récepteurs des hormones sexuelles et altère donc leur bon fonctionnement.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer