• Accueil > 
  • Actualités 
  • > Un feu de forêt provoque l'évacuation de 2000 personnes en Alberta 

Un feu de forêt provoque l'évacuation de 2000 personnes en Alberta

Le gouvernement albertain interdit à ses citoyens de... (Photo Reuters)

Agrandir

Le gouvernement albertain interdit à ses citoyens de faire des feux alors que le temps particulièrement chaud et sec augmente les risques d'incendie de forêt partout dans la province.

Photo Reuters

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
WABASCA, Alberta

Environ 2000 personnes ont dû quitter leur domicile à cause d'un feu de forêt dans le nord de l'Alberta.

La directrice des services d'urgence du district municipal d'Opportunity, Cyndi Taron, a indiqué que l'état d'urgence avait été décrété dans ce secteur situé à environ 330 kilomètres au nord d'Edmonton.

Mme Taron a ajouté qu'environ 1000 résidants du hameau de Wabasca et 1000 membres de la Nation crie Bigstone s'étaient réfugiés dans des centres d'accueil à Calling Lake et à Athabasca. D'autres ont trouvé refuge auprès de proches ou se sont installés dans des tentes.

Des agents de la GRC ont fait du porte-à-porte dans les collectivités du secteur et ont parlé avec tous ceux qui ne désiraient pas quitter les lieux.

L'évacuation est obligatoire, mais la GRC n'a pas encore l'autorité pour obliger les gens à quitter leur résidence, a dit Mme Taron.

L'incendie ayant échappé une première fois au contrôle des autorités, un premier ordre d'évacuation avait été lancé samedi. Toutefois, les résidants ont pu regagner leur foyer lorsque les pompiers sont parvenus à repousser les flammes. Malheureusement, les vents soufflant dans la mauvaise direction ont poussé l'incendie au-delà d'un coupe-feu.

Un porte-parole du service de la faune de la province, Geoffrey Driscoll, a dit que cet incendie, qui s'étend sur un secteur d'une superficie équivalente à 100 terrains de football, n'est qu'un des 29 brasiers actifs en Alberta.

Un autre incendie près de Cold Lake a incité les entreprises Cenovus Energy et Canadian Natural Resources à faire évacuer environ 2000 travailleurs et à cesser les activités sur les champs d'exploitation de sable bitumineux, samedi. La perte de production s'élève à environ 230 000 barils par jour, soit environ 10 pour cent de la production quotidienne dans toute la province de l'Alberta.

Le gouvernement albertain interdit à ses citoyens de faire des feux alors que le temps particulièrement chaud et sec augmente les risques d'incendie de forêt partout dans la province. Il s'agit de la première interdiction dans la province depuis 2011, lorsqu'un incendie avait ravagé environ le tiers de la ville de Slave Lake.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer