• Accueil > 
  • Actualités 
  • > Népal: le Canada déploie son Équipe d'intervention en cas de catastrophe 

Népal: le Canada déploie son Équipe d'intervention en cas de catastrophe

Une femme pleure près de sa maison détruite... (PHOTO MANISH SWARUP, AP)

Agrandir

Une femme pleure près de sa maison détruite dans le village de Pauwathok, dans le district de Sindhupalchok, le 2 mai.

PHOTO MANISH SWARUP, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

La Presse Canadienne
OTTAWA

Le Canada déploie immédiatement l'Équipe d'intervention en cas de catastrophe (ÉICC) au Népal dévasté par un séisme, a annoncé le gouvernement fédéral, samedi.

Les membres de l'équipe de la base militaire de Trenton se rendront au Népal, en compagnie de personnel humanitaire et politique des Affaires étrangères du gouvernement.

Le dernier bilan des victimes de la catastrophe est de 6841, et d'autres corps continuent d'être déterrés des décombres, notamment dans les régions éloignées ou en altitude. Plus de 14 000 personnes auraient été blessées.

«La perte de vies et la destruction des maisons de civils et de communautés nous dépassent», a affirmé samedi le ministre de la Citoyenneté et de l'immigration, Chris Alexander.

«L'annonce du déploiement immédiat d'éléments supplémentaires de l'ÉICC dans la région touchée est la preuve du soutien et du dévouement du Canada aux efforts de secours humanitaires.»

Au lendemain du séisme qui a dévasté une partie du Népal, il y a une semaine, le Canada a envoyé l'Équipe interministérielle de soutien stratégique, suivie de près par quelques membres de l'ÉICC, pour évaluer la situation.

L'équipe d'évaluation a remis un rapport vendredi, recommandant notamment d'envoyer davantage d'unités de l'ÉICC pour aider les opérations de secours.

Selon les responsables, les effectifs de l'ÉICC seront déployés progressivement, par phases, ajustant à mesure selon les besoins sur le terrain.

L'ÉICC est une organisation militaire conçue pour être déployée dans le monde en réponse à des catastrophes naturelles et humanitaires. Elle peut fournir des services de purification d'eau, le soutien d'ingénieurs et des services médicaux de base tels que des laboratoires mobiles, des produits pharmaceutiques ou de réhydratation, des services de médecine préventive et des services obstétriques de base.

Le commandement sera fera à partir du quartier général de l'ÉICC, qui sera en contact avec les autres ministères canadiens, le gouvernement népalais et les groupes humanitaires internationaux.

Kathy et Bruce Macmillan... (PHOTO TIRÉE DE FACEBOOK) - image 2.0

Agrandir

Kathy et Bruce Macmillan

PHOTO TIRÉE DE FACEBOOK

Un couple canadien mort au Népal, dit la famille

EDMONTON - Un couple canadien porté disparu depuis le tremblement de terre au Népal a péri, selon leur famille.

Bruce et Kathy Macmillan, de St. Albert, en Alberta, faisaient de la randonnée dans la région de Langtang lorsque le séisme de magnitude 7.8 a frappé, samedi dernier.

Le gouvernement népalais n'a pas encore confirmé leurs décès, mais la famille ne s'attend pas à ce que cela se fasse rapidement, a indiqué la soeur de M. Macmillan, Louise Bentley.

Elle ajoute que la famille est en contact avec quelqu'un qui se trouvait dans la région avec le couple, au moment de la tragédie, et que les deux sont morts.

Sur une page Facebook créée par la famille pour aider à retrouver le couple, on apprend que le couple marchait dans une région qui a été totalement enterrée par une avalanche.

Ce voyage visait à souligner le 35e anniversaire de mariage Bruce et Kathy Macmillan, qui avaient visité le Népal peu après leur mariage.

«Kathy et Bruce sont décédés en voyageant de par le monde, leur passion depuis le jour où ils se sont mariés, dit la page. Nos plus sincères et profonds remerciements à tous ceux qui ont contribué à, et remarqué, notre recherche désespérée.»

«Ce tremblement de terre est une énorme tragédie qui a touché des vies partout dans le monde.»

Le couple prévoyait rejoindre leurs deux fils adultes à Katmandou avec leur randonnée. Les deux hommes sont revenus en Alberta.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer