Un homme tué par un agent américain à la frontière

Les autorités canadiennes et américaines refusent de confirmer si un jeune... (Photo La Presse Canadienne)

Agrandir

Photo La Presse Canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
SUMAS

Les autorités canadiennes et américaines refusent de confirmer si un jeune homme de 20 ans abattu jeudi par un agent des douanes américaines est un résidant canadien.

Le médecin légiste du comté de Whatcom Gary Goldfogel a indiqué vendredi que Jamison Childress était l'homme mort d'une blessure infligée à la tête par un seul coup de feu près du poste frontalier de Sumas, dans l'État de Washington. Sumas est une ville voisine d'Abbotsford, en Colombie-Britannique.

Un homme portant le nom de Jamison Childress a fait face à plusieurs accusations dans les localités de Fraser Lake et Prince George, en Colombie-Britannique, incluant vol et voies de fait.

Plus tôt vendredi, les autorités américaines ont affirmé que Jamison Childress se trouvait aux États-Unis illégalement et qu'il était recherché en lien avec un meurtre dans un autre pays.

Un communiqué de l'agence américaine des services frontaliers a affirmé qu'un agent avait abattu l'homme après que celui-ci eut démontré un comportement changeant et menaçant et projeté un produit chimique en direction de l'agent.

Le Bellingham Herald a affirmé que Jamison Childress était résidant de la Colombie-Britannique, mais M. Goldfogel a dit ne pas pouvoir confirmer cette information, disant avoir entendu d'autres indications comme quoi il serait originaire de l'Alberta.

L'avocat Fred Fatt a affirmé que son client du nom de Jamison Childress devait se présenter en cour à Prince George vendredi matin pour un procès, mais qu'il ne l'avait pas fait.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer