Transports en commun: la Caisse pourra fixer ses tarifs

La Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ) pourra fixer les tarifs sur... (PHOTO D'ARCHIVES)

Agrandir

PHOTO D'ARCHIVES

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Bruno Bisson
La Presse

La Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ) pourra fixer les tarifs sur les projets de transports en commun qu'elle va réaliser, et ne sera pas assujettie aux lois qui régissent les sociétés de transport et l'Agence métropolitaine de transport (AMT), qui gère les trains de banlieue de la région de Montréal.

Le ministre des Finances du Québec, Carlos Leitao, a déposé hier le projet de loi 38, qui habilitera la Caisse de dépôt à construire et exploiter des infrastructures de transports en commun, dont le train léger du nouveau pont Champlain et le projet de desserte ferroviaire entre le centre-ville de Montréal et l'aéroport de Dorval.

C'est le gouvernement du Québec qui choisira les projets, définira leurs objectifs et autorisera leur réalisation, selon les options proposées par la Caisse.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer