Important contrat à SNC-Lavalin malgré les accusations

Le siège social de SNC-Lavallin à Montréal.... (PHOTO OLIVIER PONTBRIAND, LA PRESSE)

Agrandir

Le siège social de SNC-Lavallin à Montréal.

PHOTO OLIVIER PONTBRIAND, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Malgré les accusations de fraude et de corruption déposées récemment à son encontre, la firme de génie SNC-Lavalin a décroché un important contrat auprès de la Ville de Montréal afin d'assurer «la gestion et la surveillance» pour 100 millions de dollars en travaux routiers dans la métropole.

SNC-Lavalin a en effet remporté l'appel d'offres pour gérer au cours des deux prochaines années le tout nouveau programme créé par Montréal pour refaire la surface des rues locales, programme qui prévoit pour 50 millions par an en travaux routiers. Ces travaux visent à prolonger de 7 à 12 ans la durée de vie des chaussées en mauvais état dans les quartiers résidentiels de la métropole en attendant qu'elles fassent l'objet de travaux plus lourds. Pour ses services, la firme de génie québécois recevra jusqu'à 3 millions de dollars en vertu de son contrat.

Ce mandat pour SNC-Lavalin survient alors que la GRC a déposé le 19 février dernier des accusations de fraude et de corruption contre l'entreprise, relativement à des contrats litigieux en Libye. Montréal dit être bien au fait de la situation. «On sait tous que SNC-Lavalin fait face à des accusations criminelles et je peux vous dire qu'on suit cela de très près pour s'assurer de l'évolution de ce dossier qui affecte ce contrat et plusieurs autres contrats importants pour la Ville», a indiqué Lionel Perez, élu responsable des infrastructures au sein de l'administration Coderre.

Pour justifier l'octroi de ce contrat, Montréal souligne que l'AMF a maintenu l'accréditation de la firme malgré le dépôt des accusations. Lionel Perez ajoute que la décision de continuer -ou pas- à faire affaire avec SNC-Lavalin pourrait avoir d'importantes conséquences économiques pour cette entreprise québécoise. «On parle de dizaines de milliers d'emplois. C'est toujours une question de trouver un équilibre entre l'intérêt public et l'intérêt des Montréalais», a poursuivi l'élu. SNC-Lavalin compte 42 000 employés dans une quarantaine de pays, dont environ 4500 au Québec.

Devant les malaises soulevés par ce contrat, Lionel Perez a dit espérer l'adoption rapide du projet de loi 26 sur le remboursement des sommes détournées lors des années de collusion.

Soulignons que le prix soumis par SNC-Lavalin à cet appel d'offres est de 19% moins élevé que l'estimation qu'en avait faite la Ville de Montréal avant de lancer son appel d'offres. La métropole y voit un signe que «le marché actuel est très agressif» entre les firmes de génie.

Autre écart majeur

Un autre contrat de génie soulève des questions en raison de l'écart majeur avec l'estimation de la Ville. Les Consultants SM ont décroché le mandat de surveiller la réfection prochaine du pont d'étagement Rockland avec une offre 38% inférieure au prix que Montréal prévoyait payer.

Construit en 1966, le pont d'étagement Rockland, qui relie Mont-Royal à Outremont, est présentement l'infrastructure la plus mal en point de la métropole. «Plusieurs éléments structuraux principaux et secondaires sont détériorés ou déficients», notent les ingénieurs chargés de veiller sur son état.

Plutôt que le reconstruire à neuf, Montréal et Mont-Royal ont décidé d'y faire d'importants travaux de réfection afin d'en prolonger de 15 ans la durée de vie. Ce chantier doit débuter au printemps 2015 et s'étendre jusqu'en 2016. C'est Roxboro Excavation a hérité du contrat de construction pour 16,8M$, contrat qui doit être voté lors du conseil municipal prévu à la fin du mois de mars.

Gestion et surveillance du programme de réfection des chaussées locales

Offre de SNC-Lavalin: 2 974 725$

Estimation de Montréal : 3 685 345$

Écart : -710 620$ (-19,3%)

Douze entreprises ont pris les informations pour participer à l'appel d'offres, mais seulement 6 ont déposé une soumission. Deux ont toutefois été jugées non conformes.

Contrat de surveillance de la réfection du pont d'étagement Rockland

Offre des Consultants SM: 873 402$

Estimation de Montréal : 1 410 989$

Écart -537 587$ (-38,1%)

Huit entreprises ont pris les informations pour participer à l'appel d'offres, mais seulement 5 ont déposé une soumission. Une a toutefois été jugée non conforme.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer