Les funérailles d'Ernest Côté célébrées samedi

Le lieutenant-colonel Côté avait été responsable de la logistique... (PHOTO CHARLY TRIBALLEAU, ARCHIVES AFP)

Agrandir

Le lieutenant-colonel Côté avait été responsable de la logistique de la troisième division d'infanterie du Canada lors du célèbre débarquement de Normandie sur la plage de Juno, le 6 juin 1944.

PHOTO CHARLY TRIBALLEAU, ARCHIVES AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
OTTAWA

Ernest Côté, l'un des vétérans de la Deuxième Guerre mondiale les plus célèbres au Canada a été conduit à son dernier repos samedi à Ottawa.

Les funérailles de M. Côté, décédé le 25 février dernier à l'âge de 101 ans, ont été célébrées samedi matin en la cathédrale Notre-Dame d'Ottawa.

Sa fille Denise l'a décrit comme «un gentleman de la vieille école», de la génération des hommes toujours courtois et habillés de manière impeccable. Elle aussi souligné que son père ne tolérait ni la stupidité ni la cruauté.

De son côté, le premier ministre Stephen Harper a déjà qualifié Ernest Côté de «vrai héros canadien».

Le lieutenant-colonel avait été responsable de la logistique de la troisième division d'infanterie du Canada lors du célèbre débarquement de Normandie sur la plage de Juno, le 6 juin 1944. Il est reconnu pour avoir joué un rôle important dans la préparation de l'événement historique qui a mené à la chute de l'Allemagne nazie. Il avait d'ailleurs été nommé membre de l'Ordre de l'Empire britannique par l'ancien roi George VI.

Après sa retraite de l'armée, l'ancien combattant originaire de l'Alberta a mené une longue carrière dans la fonction publique canadienne en tant que diplomate, et plus tard comme haut fonctionnaire. Il a notamment été ambassadeur du Canada en Finlande.

Pendant la crise d'octobre au Québec en 1970, il était sous-solliciteur général du Canada. Il avait été très impliqué dans la gestion de la crise par le gouvernement fédéral.

Ernest Côté avait tristement défrayé les manchettes au cours des derniers mois quand il avait été victime d'une violation de domicile particulièrement violente, au cours de laquelle il avait été ligoté par un suspect de 59 ans, Ian Bush, qui a aussi été accusé du meurtre de trois personnes dans la région d'Ottawa.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer