• Accueil > 
  • Actualités 
  • > Sources: que les journalistes insatisfaits portent plainte contre la police, dit Thériault 

Sources: que les journalistes insatisfaits portent plainte contre la police, dit Thériault

La ministre de la Sécurité publique, Lise Thériault... (PHOTO ARCHIVES LA PRESSE CANADIENNE)

Agrandir

La ministre de la Sécurité publique, Lise Thériault

PHOTO ARCHIVES LA PRESSE CANADIENNE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) La ministre de la Sécurité publique, Lise Thériault, refuse de se mêler des tactiques de la police visant à obtenir l'identité de sources journalistiques. Elle invite les journalistes à porter plainte en déontologie policière s'ils sont insatisfaits de la démarche des enquêteurs.

Le chroniqueur de La Presse, Patrick Lagacé, raconte mercredi la rencontre qu'il a eue avec deux enquêteurs de la Sûreté du Québec travaillant sur l'affaire Ian Davidson. Ils cherchaient à obtenir les sources de La Presse qui, le 18 janvier 2012, a révélé les dessous de la traque de Davidson, un policier ripou qui a tenté de vendre la liste des informateurs du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) à la mafia. M. Davidson s'est suicidé ce jour-là.

Questionnée pour savoir si la pratique des deux enquêteurs est acceptable, la ministre Lise Thériault a répondu : « Les enquêteurs, que ce soit ceux de la Sûreté du Québec ou de la police de Montréal, de la police de Québec et de tous les corps policiers, ceux de l'UPAC, je pense que les enquêteurs ont un travail à faire. Ceci étant dit, il y a des procédures qui existent ici : à partir du moment où quelqu'un n'est pas satisfait (de) la manière dont les questions ou un interrogatoire se sont présentés, il y a toujours la possibilité de déposer des plaintes. »

Elle n'a pas voulu commenter le cas raconté par Patrick Lagacé pour ne pas « personnaliser le débat ». « Je ne veux pas politiser la police non plus, a-t-elle ajouté. Les enquêteurs savent ce qu'ils ont à faire. Les raisons propres de leurs enquêtes leur appartiennent. »

Elle s'en remet à la déontologie policière. « Je ne me mêle pas des enquêtes, a insisté Mme Thériault. Je ne dis jamais à un enquêteur quoi faire, qui voir, quoi poser comme question. Ce n'est pas de mon ressort. Mais je peux également dire que s'il y a des journalistes qui se sentent harcelés, intimidés, il y a des procédures pour pouvoir déposer des plaintes. Et je les encourage fortement à le faire s'ils ne sont pas satisfaits. »

Elle a indiqué les journalistes font « un excellent travail » et doivent continuer à le faire. « Il y a déjà eu beaucoup de précédents par rapport aux sources qu'on protège. Et ce n'est pas à moi à réécrire la jurisprudence qui existe déjà. Chose certaine, les journalistes, vous avez un travail à faire qui est important », a-t-elle dit.

De son côté, le député libéral Gilles Ouimet, ancien bâtonnier du Québec, a commenté sur Twitter la chronique de Patrick Lagacé en disant que c'est une « lecture obligatoire ». « Troublante (mais malheureusement pas surprenante) », a-t-il ajouté.

«Choqué» par la démarche des enquêteurs visant Patrick Lagacé, le député péquiste et porte-parole en matière de sécurité publique, Pascal Bérubé, s'étonne de la réaction de la ministre. « Accepte-t-elle que des policiers puissent rencontrer des journalistes dans le but de leur faire révéler des sources ?» a-t-il affirmé à La Presse

Selon lui, «toute la classe politique doit condamner» ces tactiques policières. Il a fait valoir qu'il y a même «apparence de menaces» de la part des enquêteurs contre Patrick Lagacé. «Ce n'est pas politiser la police que de condamner ce genre de pratiques», a soutenu le député de Matane-Matapédia. «Il y a une règle élémentaire: les journalistes ont des sources et doivent les préserver. Non seulement la fédération (professionnelle des journalistes du Québec) plaide ça depuis toujours, mais aussi les politiciens doivent plaider ça, même quand ça ne fait pas notre affaire. C'est important», a-t-il ajouté.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer