Vente d'alcool: le Centre Bell est dans son droit

L'Union des tenanciers de bars du Québec devra s'y faire : il est légal de... (Photo Bernard Brault, Archives La Presse)

Agrandir

Photo Bernard Brault, Archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

L'Union des tenanciers de bars du Québec devra s'y faire : il est légal de vendre de l'alcool au Centre Bell quand il y a retransmission de matchs disputés hors Québec par les Canadiens de Montréal.

C'est ce qui se dégage du jugement rendu mercredi par la Régie des alcools, des courses et des jeux. La retransmission de ces joutes telle que présentée au Centre Bell, est plus qu'un «spectacle», c'est un «événement», selon le jugement. La définition du terme amphithéâtre était au centre du litige, qui opposait l'UTBQ, et Placement Sergakis Inc, titulaire de plusieurs dizaines de permis d'alcool. 

Canadiens à Boston 

Le litige a commencé le 14 mai dernier, alors que les Canadiens jouaient à Boston. Le match a été retransmis sur les écrans du Centre Bell, devant 20 000 partisans. Ceux-ci ont déboursé 10 $ pour entrer. De l'alcool était vendu dans les gradins. L'UTBQ et Placements Sergakis soutenaient que la vente d'alcool au Centre Bell lors de ce type de soirée n'était pas conforme au permis, car l'événement devait se tenir «sur les lieux, et non pas être une simple retransmission.

La Régie n'est pas de cet avis. Elle conclut qu'il y a eu un événement car, en plus des vendeurs et agents de sécurité, 31 personnes ont assuré le déroulement technique de la soirée. Il y a eu une entrevue avec Annakin Slayd, une vidéo d'ouverture, un spectacle de lumières, des enfants en patins avec des flambeaux, une projection d'un enregistrement de Ginette Reno...

Les régisseurs de la Régie rappellent que «la Régie a déjà décidé qu'un match de hockey était un spectacle, que pour exploiter un permis d'alcool dans un amphithéâtre, il devait y avoir un match, un spectacle ou un événement, dont la projection de films. En conséquence, la Régie conclut qu'il y a eu un événement au Centre Bell le 14 mai 2014, au cours duquel il y a eu plus que la projection de films comme décrit précédemment», lit-on dans la décision.




publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer