Décès d'un ancien membre du FLQ, François Schirm

Un camelot tient un journal annonçant l'application de... (Photo Archives PC)

Agrandir

Un camelot tient un journal annonçant l'application de la Loi des mesures de guerre suite à l'enlèvement du diplomate britannique James Cross et du ministre du travail québécois Pierre Laporte par des membres du FLQ .

Photo Archives PC

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
LAVAL

Un ancien militant du Front de libération du Québec (FLQ), François Schirm, est mort dimanche à Laval à l'âge de 82 ans.

Né en Hongrie, M. Schirm était arrivé au Québec en 1957, âgé dans la mi-vingtaine.

Il a plus tard été désigné comme un dirigeant du groupe nommé Armée révolutionnaire du Québec qui a échoué dans une tentative de vol dans une armurerie de Montréal qui s'est soldée par la mort du gérant de l'établissement.

En 1968, François Schirm a été condamné à l'emprisonnement à perpétuité; il a été libéré sous conditions dix ans plus tard.

Il a plus tard publié quelques oeuvres littéraires.

La famille recevra les condoléances dans un salon funéraire de Laval vendredi prochain, en après-midi et en soirée.




Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer