• Accueil > 
  • Actualités 
  • > Fonte de la banquise: un nouveau guide pour naviguer en Arctique 

Fonte de la banquise: un nouveau guide pour naviguer en Arctique

Le but du guide est «d'offrir un outil... (PHOTO ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

Le but du guide est «d'offrir un outil de planification stratégique aux bâtiments nationaux et internationaux qui naviguent dans l'Arctique canadien», affirme Pêches et Océans Canada sur sa nouvelle page web.

PHOTO ARCHIVES LA PRESSE

Partager

Avec la fonte accélérée de la banquise qui ouvre de nouvelles perspectives, le gouvernement fédéral lance un «Guide de planification de navigation en Arctique».

Son but est «d'offrir un outil de planification stratégique aux bâtiments nationaux et internationaux qui naviguent dans l'Arctique canadien», affirme Pêches et Océans Canada sur sa nouvelle page web.

La carte interactive mise en ligne mercredi permet d'afficher plusieurs types de renseignements, comme l'emplacement des communautés, des aéroports, des mines ou des aires protégées.

La zone visée par la carte couvre tout le littoral nordique du Québec et les côtes de la baie d'Hudson ainsi que l'archipel arctique et la mer de Beaufort.

Fonte accélérée de la banquise

La publication de ce nouvel outil survient au moment où l'Organisation météorologique mondiale (OMM) sonne une nouvelle fois l'alarme au sujet de la fonte de la banquise polaire. On la prévoit maintenant pour le milieu du siècle. Avec des conséquences inévitables, mais toujours inconnues sur la météo mondiale.

La fonte record de 2012 est «un signe troublant des changements climatiques», affirme Michel Jarraud, secrétaire général de l'OMM, dans un communiqué envoyé hier.

L'Arctique se réchauffe deux à quatre fois plus rapidement que la moyenne mondiale, selon les plus récentes recherches. La disparition de la banquise en est à la fois une cause et une conséquence. La glace réfléchit de 80% à 90% de la lumière solaire, alors que l'eau libre en absorbe 93%. Donc, moins il y a de glace et plus l'océan Arctique se réchauffe.

Si la surface de la banquise arctique a diminué d'environ la moitié depuis les années 70, le volume de glace a diminué de 80%. C'est la quasi-disparition de la glace pluriannuelle, la plus épaisse et la plus dure, qui est à l'origine de cette fonte massive.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:1600127:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer