• Accueil > 
  • Actualités 
  • > Les menaces contre le maire de Saint-Bruno venaient de Calgary 

Les menaces contre le maire de Saint-Bruno venaient de Calgary

Claude Benjamin... (Photo archives La Presse)

Agrandir

Claude Benjamin

Photo archives La Presse

Partager

La police de Longueuil a trouvé l'auteur présumé des menaces de mort contre le maire de Saint-Bruno-de-Montarville. Il habite à... Calgary !

Cet homme n'a de surcroît aucune racine dans la paisible ville de banlieue au sud de Montréal.

Au début de janvier, le maire Claude Benjamin a reçu un courriel qui disait: «Comme Pauline, une balle ne vous ferait pas de tort.»

Inquiet, il a porté plainte à la police, qui a fait enquête.

«Nous avons identifié un suspect, qui habite à Calgary. Un homme d'une trentaine d'années originaire de la région de Québec», a annoncé mercredi matin Martin Simard, porte-parole de la police de Longueuil.

«Il n'a aucun lien avec la ville de Saint-Bruno, mais il suit beaucoup ce qui se passe sur la scène politique au Québec. Nous avons soumis le dossier au Directeur des poursuites criminelles et pénales, qui décidera s'il y a lieu de porter des accusations. Nous estimons quant à nous qu'il n'y avait pas de danger réel et immédiat», a conclu l'agent Simard.

Depuis un certain temps, le maire Benjamin fait face à une forte contestation de la part de l'opposition et de plusieurs citoyens. Il a notamment fait expulser de la salle du conseil des citoyens aux questions trop insistantes.

Le sujet de discorde porte surtout sur le projet domiciliaire du Boisé des Hirondelles, qui prévoit la construction de 30 maisons luxueuses en pleine forêt.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:1600127:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer