Nouvelle pétition pour l'étiquetage des OGM

«Je ne peux pas croire que c'est dans... (Photo: Robert Skinner, La Presse)

Agrandir

«Je ne peux pas croire que c'est dans des livres scolaires. Les enfants les lisent et pensent que c'est vrai.», s'ndigne Coralie Desève.

Photo: Robert Skinner, La Presse

Marie Allard
La Presse

Une nouvelle pétition demandant l'étiquetage des aliments contenant des organismes génétiquement modifiés (OGM) a été mise en ligne sur le site de l'Assemblée nationale. Son instigatrice? Coralie Desève, 12 ans, qui s'est récemment révoltée contre la présence de textes pro-OGM dans ses manuels scolaires.

«Beaucoup de gens ne savent pas ce qu'est un OGM et ne savent pas qu'ils en mangent, a indiqué Coralie Desève à La Presse, hier. Après l'épisode des manuels incitant à manger des OGM, je me suis dit que s'ils étaient étiquetés, les gens n'en mangeraient pas.»

Parrainée par le député André Simard, du Parti québécois, cette nouvelle pétition comptait déjà près de 200 signatures hier en fin d'après-midi. L'étiquetage des OGM est réclamé étant donné que «rien ne prouve que les OGM sont sécuritaires pour la santé», que «les cultures d'OGM peuvent contaminer d'autres cultures sans OGM» et que «les citoyens québécois ont un droit légitime à l'information complète sur leurs produits consommés et ce qu'ils offrent à leurs enfants afin de les nourrir». Le texte de la pétition rappelle également que le Parti libéral avait promis l'étiquetage des OGM dans un en engagement électoral en 2003.

Refus du gouvernement

Or, le gouvernement de Jean Charest vient de refuser, à la fin du mois de mars, d'imposer l'étiquetage des OGM, qu'avait demandé une précédente pétition qui avait recueilli quelque 14 500 signatures et qui avait été présentée par le député caquiste Éric Caire en février dernier. Ce serait une opération «fort complexe» et le Québec serait «le seul en Amérique du Nord» à le faire, a plaidé Pierre Corbeil, ministre de l'Agriculture. «Il y a des choses qui ont changé depuis, puisqu'une législation demandant que les aliments contenant des OGM soient clairement étiquetés a été proposée au Vermont et en Californie», a fait valoir Mélissa Desève, mère de Coralie. L'arrivée prochaine de maïs sucré génétiquement modifié au Québec, le maïs Performance de Monsanto, a aussi suscité de nombreuses réactions dans la population.

***

Pour signer la pétition:

https://www.assnat.qc.ca/fr/exprimez-votre-opinion/petition/Petition-2993/index.html

Partager

lapresse.ca vous suggère

  • Les OGM vantés à l'école

    Éducation

    Les OGM vantés à l'école

    Coralie Desève, 12 ans, a été choquée de lire des textes en faveur des aliments contenant des organismes génétiquement modifiés (OGM) dans ses... »

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:1600127:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer